Le point de côté


Tout le monde a eu un jour ou l’autre un point de côté, ne serait-ce qu’à l’école durant le cours EPS . Mais on peut aussi avoir un point de côté à l’âge adulte, en faisant du sport ou un effort violent et prolongé.

Comment se manifeste le point de côté ? Comment faire pour se débarrasser d’un point de côté ? Comment prévenir l’apparition d’un point de côté ? Suivez le guide…

Que l’on fasse du jogging dans la campagne ou que l’on s’entraîne dans un stade en prévision d’une compétition, le point de côté se manifeste toujours de la même façon : on a tout à coup très mal sur le côté, en général à droite, en haut de l’abdomen – très exactement à la partie latérale et postérieure du thorax – et le souffle coupé, comme asphyxié, on est obligé de s’arrêter. Il faut se pencher en avant pour atténuer la douleur.


Origine du point de côté ?

Le point de côté est un mystère ! Car personne à ce jour et malgré les progrès de la recherche, ne sait à quoi il est dû d’une façon scientifique. Plusieurs hypothèses sont émises quant à l’origine de cette douleur désagréable qui survient pendant l’effort physique :

La première est musculaire (d’une mauvaise oxygénation de trois muscles qui se rejoignent à la base des côtes : le diaphragme, les intercostaux et les abdominaux).

Un gros muscle : le diaphragme, sépare horizontalement la partie thoracique (qui contient les poumons) de la partie abdominale (essentiellement l’appareil digestif) du corps humain. Ce muscle, invisible et que l’on ne sent pas, est le muscle principal de la respiration. En se contractant, il s’abaisse, dilate les poumons et entraîne l’inspiration. A l’inverse lorsqu’il se relâche, il s’élève et comprime les poumons, déclenchant ainsi l’expiration. Lors des efforts l’accélération des contractions-décontractions du diaphragme peut être à l’origine de l’apparition d’une crampe, soit du côté droit soit du côté gauche car il est en fait constitué de deux parties distinctes.


Il est possible que cette crampe soit ce que l’on perçoit comme le point de côté. Elle proviendrait donc d’ une contracture du diaphragme ou des muscles abdominaux, liée à l’accélération rapide de la respiration.

La seconde hypothèse est vasculaire. (d’une mauvaise adaptation du cœur à l’effort)

A l’effort la quantité de sang dont les membres inférieurs ont besoin, est colossale. Ce sang, après utilisation, doit remonter vers le cœur. Pour ce faire, il passe obligatoirement par le foie à droite ou la rate à gauche. Or ces deux organes sont contenus dans une sorte de capsule inextensible. Si trop de sang afflue, il y a engorgement, et l’un ou l’autre organe va devenir sensible en raison des tensions sur sa capsule d’enveloppement. Le point de côté se manifesterait alors. Il résulterait d’une diminution de l’irrigation sanguine du côlon lorsqu’on pratique un sport pendant la digestion…

La troisième est une irritation de la plèvre causée par une respiration mal synchronisée.

Les trois hypothèses sont logiques. Aucune n’est sûre à 100 %. Les trois causes coexistent peut-être. Sans compter qu’il en est existe peut-être d’autres (des hypothèses supplémentaires sont parfois émises).

Cependant, que son origine soit musculaire, vasculaire ou pleurale, s’il cesse à l’arrêt de l’exercice, il n’y a aucune inquiétude à avoir. Pas de panique, un banal point de côté est sans danger. Il suffit de s’arrêter de courir et de cesser toute activité pour qu’il disparaisse. Il faut rester debout et se pencher en avant en appuyant fortement sur la zone douloureuse et reprendre sa respiration régulièrement. Inspirer profondément (sans exagérer) et répéter plusieurs fois l’opération.

Autre technique possible : s’étirer doucement en se penchant du côté opposé au point douloureux. Et avoir quelque chose dans la main droite ou gauche, cela dépend des personnes et du côté de la douleur (une pierre, une clé, un téléphone, un bout de bois ne dépassant pas la largeur de la main, etc…).
Ce qui est certain, c’est que lorsque l’on est victime d’un point de côté il suffit souvent de lever le pied pour qu’il disparaisse rapidement. Alors sachez écouter votre corps et ralentir à temps !

Les causes d’apparition du point de côté par rapport aux faits constatés chez les sportifs

Divers facteurs en favorisent l’apparition :

  • Le manque d’entraînement
  • Une faiblesse abdominale
  • Un départ trop rapide
  • La nervosité
  • Certaines conditions climatiques
  • Une ingestion d’aliments ou de liquide trop proche du début de l’activité
  • Ne pas courir au rythme qui conviendrait
  • Mauvais échauffement
  • Etre débutant
  • Le stress
  • Mauvaise ventilation (il faut 2 temps d’inspirations et 3 d’expirations ou 1 et 2 )

On interprète différemment le point de côté selon l’endroit de l’abdomen où il se manifeste :

Point de côté à gauche :

Point de côté à gauche, il survient dès le début de l’entraînement lorsqu’on n’est pas échauffé, puis disparaît rapidement après moins de dix minutes d’entraînement. Ce serait une accumulation excessive de sang dans le foie liée au manque d’échauffement.

Point de côté à droite :

Mais, la plupart du temps, il s’agit d’un point de côté à droite, qui s’aggrave d’autant plus que l’effort se prolonge. En course, le seul moyen de l’atténuer est de bien « souffler » à l’expiration en se penchant en avant ou en appuyant avec les mains sur le diaphragme; mais cela n’est d’ailleurs pas suffisant et il faut aussi ralentir l’allure. Un coureur de fond bien entraîné n’a jamais de point de côté, même sur les longues distances. Ce serait plutôt un spasme du côlon, insuffisamment irrigué du fait de l’appel de sang des muscles.

Point de côté au milieu :

Point de côté au milieu, on l’attribue à une contracture du diaphragme, muscle volumineux dont la fréquence de contraction peut passer rapidement de 16/20 par minute à 100/150 en cours d’effort. C’est fréquent en cours de digestion, car le sang afflue vers le tube digestif et « déleste » les muscles.

Comment se manifeste le point de côté ?

Caractérisé par une douleur localisée sous la cage thoracique, le point de côté est provoqué par une mauvaise irrigation sanguine; le foie (à droite) ou la rate (à gauche) se trouvent congestionnés et deviennent douloureux.

Comment prévenir l’apparition d’un point de côté ?

De toute façon, la conduite à tenir est bien connue :

  • préventivement : essayer de laisser le temps à la digestion de bien commencer avant de débuter l’activité physique (ce qui n’est pas toujours possible à l’école s’il y a deux services de cantine) et surtout s’échauffer progressivement
  • boire régulièrement
  • Surveiller sa respiration, le point de côté peut apparaître lorsqu’on inspire toujours au même moment du cycle de la foulée .Le diaphragme subit ainsi une tension d’un seul côté, ce qui à la longue provoque un spasme douloureux.
  • Respecter un délai d’environ 3 heures entre le début de l’activité et le dernier repas pour éviter que la digestion se poursuive pendant l’effort. Surtout si vous êtes sujets au point de côté.

Evitez les activités violentes ou sautées comme le jogging et l’aérobic. Allez à votre rythme, et entraînez-vous régulièrement : c’est le meilleur remède contre les points de côté.
Si les douleurs persistent, ou si elles se manifestent indépendamment de toute activité physique, consultez sans tarder votre médecin, car cela peut être le symptôme d’un trouble rénal, hépatique ou cardiaque.

L’exercice régulier limite le risque de point de côté.

Ne confondez pas !

II faut tout de même faire attention à ne pas confondre un point de côté avec une douleur thoracique qui s’accompagne d’une gêne pour respirer et d’un véritable malaise.

Ce type de douleur peut en effet traduire un problème d’origine cardiaque (type infarctus du myocarde ou angine de poitrine – mais la douleur se situe en général un peu plus haut), vasculaire (une embolie par exemple) ou bien pulmonaire comme un pneumothorax. Il peut également s’agir d’un trouble digestif, avec distension gazeuse (une hernie hiatale). La douleur se situe alors à cheval sur le ventre et le thorax.

Enfin, on peut le confondre avec une névralgie intercostale : un nerf intercostal (entre deux côtes) est irrité et provoque une douleur à cet endroit précis. L’origine est généralement rhumatismale ou nerveuse.

Au moindre doute, surtout si la douleur survient de façon spontanée ou après un petit effort, appelez sans attendre votre médecin (ou le service de garde) car ce type de douleur évoque un problème cardiaque ou pulmonaire.

Consulter votre médecin

Si, au cours d’un effort, vous êtes gêné, si vous sentez une petite douleur sous la cage thoracique qui se dirige ensuite vers le dos et évolue en vraie douleur, il ne s’agit pas d’un banal point de côté mais plus vraisemblablement d’un problème cardiaque. Même si la douleur s’interrompt avec l’arrêt de l’effort.

Si, tout à coup, sans raison, vous avez du mal à reprendre votre respiration ou si vous êtes essoufflé au moindre effort, pâle, nauséeux et en sueur, avec des vertiges sur fond douloureux durant plusieurs heures, n’attendez pas que ces symptômes passent. Appelez vite un médecin.

Si le point douloureux se manifeste au repos et s’accompagne de fièvre, il peut s’agir d’une maladie pulmonaire. Dans ce cas, quand on respire profondément, la douleur ne cesse pas, au contraire elle est exacerbée.



8 commentaires pour “Le point de côté”

  1. Salut Alex,

    je ne suis pas médecin et en plus sans connaître tes antécédents ou sans t’examiner, difficile de poser un diagnostique.
    Je vais donc répondre ce que je réponds à chaque fois : vas voir un médecin. Lui seul pourra te rassurer et te donner (si il y a lieu) un traitement qui fera disparaître tes douleurs.

    a+
    -Jogger Cool

  2. Salut, ça fait plus d’1 an que j’ai des pointes dès que je cours mais contrairement à ce qu’il est dit ci-dessus mes douleurs se situent plus au niveau des hanches qu’au niveau des côtes. C’est peut-être à cause de mon âge et donc de la croissance (j’ai 15 ans). Mes pointes viennent au début de l’échauffement jusqu’à la fin de la course (des deux côtés). Je n’ai pas de problème de souffle ni de muscles des jambes. Alors s’il vous plaît avez vous une suggestion pour moi celà me sauverai:).

  3. Bonjour Joanie,
    ce que tu décris ne ressemble pas à un point de côté (douleur qui traverse le corps jusqu’à dans le dos). Le côté gauche, c’est le coeur.
    Je n’ai qu’un seul conseil à te donner : il faut aller voir un généraliste (un médecin du sport serait un petit plus) qui posera un premier diagnostique et t’orientera probablement vers un cardiologue.

    Amitiés sportives,
    -Jogger Cool

  4. Bonjour à tous! :) J’ai 29 ans et je suis en très bonne condition physique, je m’alimente bien et je m’entraîne depuis plusieurs années. J’ai commencé à faire du jogging plus récemment (environ 5 mois) et je n’ai jamais eu de problème jusqu’à récemment. Depuis 2-3 semaines, dès que je débute un entraînement cardiovasculaire, un point apparaît presque immédiatement. Côté gauche, à la limite des côtés, et un peu sous les côtes. Même si je diminue l’effort en marchant tranquillement, le point est toujours là. Je dois m’arrêter complètement pour qu’il disparaisse. Depuis hier, je sent la douleur érradier jusque dans mon dos, à la même hauteur, et au peu au niveau des épaules… Le point apparaît plus rapidement, des que je marche un peu plus rapidement je le sens… Je trouve ça dommage car cela me limite énormément dans mon entraînement… Je trouve ça très frustrant… J’essai d’attendre quelques heures après avoir mangé et de commencer mon jogging en douceur, mais le point est toujours là.. Avez vous une idée de ce que cela pourrait être? Avez vous une suggestion pour moi? Merci!!! :)

  5. Salut Philippe,

    j’ignore quelle peut être la cause de ton point de douleur. Le meilleur conseil que je puisse te donner est d’aller voir ton médecin afin qu’il t’examine.
    a+
    -Jogger Cool

  6. J’ai 69 ans, très bonne santé, mange bien,dort bien, poids ok, sportif raisonnable, jamais d’alcool! Par contre je bois depuis toujours beaucoup d’eau 4/5 l par jour et aujourd’hui sous forme de tisanes très diluées car vivant en Afrique l’eau doit être bouillie.
    J’ai depuis environ 8 mois un « point de coté » permanent sous les cotes droites qui ne me fait pas souffrir mais qui est préoccupant par le fait qu’il est constant.
    FOIE
    En pressant fort avec la main la douleur ne s’accentue pas et n’est pas profonde je ne pense pas que ce soit le foie et mon alimentation est saine.
    COEUR
    Je n’ai pas de symptômes cardiaques, étourdissements etc.. même par gros efforts en pleine chaleur et la douleur n’augmente pas.
    REINS
    Aucune douleur arrière mais sur le coté droit avant juste sous la cote
    MUSCLES
    Il me semble que ce soit simplement musculaire car cela semble comme une courbature permanente?
    Il parait que boire beaucoup d’eau peut en être la cause?
    Quelqu’un à une idée sur la question? Merci

  7. Salut Claude,

    le côté gauche est celui où se trouve le coeur. Si la douleur se fait ressentir au niveau du thorax, qu’elle traverse le corps jusqu’au dos et qu’en plus tu ne peux pas rester debout, ce n’est pas un point de côté !

    Il faut rapidement consulter un cardiologue. C’est le seul conseil que j’aie à te donner.

  8. Bonjour,

    Moi j’ai un point côté gauche et je ressens la douleur jusque dans le dos ce point est juste au debut du thorax. J’ai ce point depuis maintenant 2 semaines. Ce point part et revient mais quand il revient je ne peux pas rester debout. Est ce qu’il y a une personne qui a ce même problème ?

    Mci

Laissez un commentaire

Veuillez noter que pour laisser un commentaire sur le blog, tous les champs du formulaire ci-dessous sont à renseigner obligatoirement. La publication de votre commentaire sera soumise à modération de la part de l'équipe de Jogger Cool. Les messages à caractère publicitaire ne seront pas publiés. Merci.